Message aux amateurs d'Extasea #9 - LE DEPART

Message aux amateurs d'Extasea #9 - LE DEPART

Départ et premiers jours de la MiniTransat 2017 !

Parti ce dimanche 1er octobre avec du près, sous un fort crachin et dans la brume, Martin, à bord d’Extasea, poursuit sa route ce sixième jour de course de la 21e édition de la MiniTransat.

Tous les ministes n’ont malheureusement pas eu cette chance… Trois ont dû rebrousser chemin durant les premières heures, l’un a démâté la première nuit, un autre la seconde et enfin un compétiteur a, hier, déclenché sa balise de détresse et été hélitreuillé. Heureusement, ce dernier est bien sain et sauf.

Les premières heures et premiers jours de la MiniTransat sont toujours ceux des surprises, bonnes et mauvaises. A l’inverse des skippers professionnels, un ministe ne dispose que rarement d’un préparateur dédié et tout peut arriver.

Martin et Extasea n’ont, eux, pas connu de déboires ! Houraaaa !

Premiers choix dans ce fameux Golfe de Gascogne, le passage d'une dorsale (zone sans vent) qui pointe entre la Corogne et Arcachon. Deux options étaient possibles - passer au dessus, ou en dessous - Martin est resté, comme ses camarades les plus proches, sur une option plus au Nord.

C'est ensuite avec un vent portant et soutenu qu'il a franchi, à belle vitesse, le très appréhendé Cap Finisterre.

Il a choisi de passer en intérieur DST du Cap Finisterre (dispositif de séparation du trafic, zone dans laquelle il ne faut pas pénétrer sous peine de pénalités) comme la plupart des autres ministes et ce fut un bon choix!

Cette étape a été une sacrée entrée en matière. D’après les observateurs de la MiniTransat, les coureurs ont eu de bonnes conversations VHF de bateau à bateau, dans lesquelles ils ont pu s’encourager et s’entraider.

Désormais, une grosse zone sans vent est prévue le long de la côte portugaise (entre Porto et Lisbonne), les bateaux partent au large afin de pouvoir tirer parti d’un vent plus important. L’essentiel est de garder de la vitesse et d’avancer un maximum.

D'après les dernières prévisions météo actuelles - qui peuvent encore évidemment bien évoluer ! - l’arrivée de Martin à Las Palmas, Gran Canaria, est prévue le jeudi 12 octobre dans l’après-midi.

Témoignages des parents de Martin lors du départ à La Rochelle le 1er octobre :

"Nous étions très émus et fiers de voir Martin quitter la terre ferme pour prendre le départ de cette course , pour laquelle il se prépare depuis deux ans. Nous l’avons vu tellement serein et heureux de voir enfin son rêve se réaliser, qu’il nous à transmis sa confiance. Nous sommes inquiets des dangers qui le guettent et espérons qu’il ne lui arrivera rien de fâcheux et bien sûr aussi que son bateau tiendra le coup. Désormais, nous avons les yeux rivés sur notre tablette ! Toutes les trois heures, nous suivons les traces de Martin et tâchons d’interpréter sa progression comme nous le pouvons."

Suivez la MiniTransat en ligne ici.

Pour rappel, les compétiteurs de la MiniTransat bénéficient de l’assistance en cas d'avarie par les sept bateaux accompagnateurs. Merci à eux ! 

mini dans la brume.jpg
MC profil pic quitte ponton.jpg
IMG_1896.jpg
Capture d’écran 2017-10-05 à 20.39.39.png
départ MC.jpg
IMG_1843.jpg
photo MC quitte ponton.jpg
DSC07673.JPG
Message aux amateurs d'Extasea #10 - ZERO VENT

Message aux amateurs d'Extasea #10 - ZERO VENT

Message aux amateurs d'ExtaSea #8 - INTERVIEW

Message aux amateurs d'ExtaSea #8 - INTERVIEW

0