Traverser l'Atlantique en solitaire et participer à la MiniTransat

Pourquoi avoir fait ce choix un peu fou ?

Depuis longtemps, j’avais envie d’abandonner le costume cravate.  Je voulais me confronter aux grands espaces, changer de temporalité, apprendre la solitude et l’apprivoiser.  Alors j'ai choisi de quitter une routine, après dix ans d’expérience professionnelle dans le secteur financier et comme consultant en marketing. 

Réminiscences de mes premières navigations comme adolescent aux Glénans, j’ai choisi aujourd’hui de suivre mon instinct et de me lancer dans la course au large en solitaire, sans assistance, sur un voilier de 6m50.  Me libérer du quotidien pour goûter à l’aventure du large

Avec ce site j’aimerais vous permettre de suivre les moments forts de ce projet. Les règles de course ne permettant pas de communiquer avec la terre durant les épreuves.

Je veux partager le récit des moments forts ; les moments d’extase et de plaisir que j'ai vécus, mais aussi les moments de tristesse, de doute et d'anxiété.  Vivre un rêve c’est aussi être confronté à la dure réalité des choses.

Ce projet est pour moi l’occasion de franchir un pas dans ma connaissance de la course au large, mais aussi, et surtout, l’occasion de prouver qu'au prix de nos efforts, nos rêves se réalisent...

« Dans 20 ans tu seras plus déçu par les choses que tu n’as pas faites que par celles que tu auras faites. Alors sors des sentiers battus. Mets les voiles. Explore. Rêve. Découvre. »
— Mark Twain (1835-1910)